18 nouveaux sites reçoivent le label "patrimoine d'intérêt régional"

Le 1er juillet, le conseil régional a voté 18 nouveaux sites labellisés "patrimoine d’intérêt régional", portant à 105 le nombre total de sites labellisés depuis juillet 2018. Découvrez-en le détail et la cartographie.

Liste des 18 nouveaux sites labellisés

  • L'escalier et les fresques du bâtiment historique de l’Institut National des Langues et Civilisation orientales, édifié en 1760 à Paris
  • L'Hôtel de Ville de la Ferté-sous-Jouarre, modèle de réalisation édilitaire de la IIIe République en Île-de-France
  • La Chapelle Saint-Nicolas de Maulette, édifice de style gothique flamboyant, représentatif des reconstructions d’églises de la fin fin XVe - début XVIe 
  • L'Eglise Saint-Nicolas, aux Alluets-le-Roi, modèle d'architecture religieuse médiévale d'Île-de-France, du XIIIe siècle (construction) et du XVIe (période de reconstruction), 
  • Le Moulin d'Ors, à Chateaufort, dont la position pittoresque, la morphologie et l’architecture se distinguent parmi les 88 moulins du PNR de la Haute-Vallée de Chevreuse
  • L'ancienne villa du collectionneur Robert Dubois-Corneau abritant le musée municipal portant son nom, à Brunoy, représentative de l’architecture de villégiature héritée de la fin du XIXe
  • Le Moulin Hutteau - Site de l'ancienne poudrerie d'Essonnes, à Corbeil-Essonnes, témoin de la révolution industrielle liée à l’invention du broyeur à cylindres, dernier quart du XIXe
  • L'Eglise Sainte Marie Madeleine des Molières, aux Molières, édifiée au XIe siècle et remaniée jusqu'au XVIIe, à l'ensemble décoratif de style Art déco
  • Le Silo du Moulin de Boigny, Le Mérévillois, comptant parmi les premiers bâtiments industriels en béton armé d’Ile-de-France, aujourd'hui lieu culturel et artistique
  • L'ensemble du domaine dit "Paris-Jardins" de Draveil, première cité-jardin française créée en 1911 dans le parc du château de Draveil et dernière dans son fonctionnement coopératif bénévole
  • Le site de la Maison Saint-Philippe de Meudon et son horloge astronomique, ensemble patrimonial remarquable et unique en Île-de-France, qui abrite d'autres éléments d’origine exceptionnels tels que  le jardin horticole et ses serres, et le bassin de natation 
  • L'ancienne Villa Brunet et son jardin abritant le Musée des Avelines, à Saint-Cloud, témoin des constructions de villégiatures aux alentours de Paris dans les années 1920-1930
  • Le Temple du Raincy, édifié en 1897 pour l'une des toutes premières communautés protestantes de Seine-Saint-Denis, remarquable par son mobilier et ses décors
  • L'Eglise Saint Pierre Saint Paul, à Montfermeil, témoin disparate d'époques du XIIIe au XXe siècle, abritant des vestiges archéologiques et des fragments de décor peint remarquables
  • Le Club de l'aviron Marne et Joinville de Joinville-le-Pont, à la façade spectaculaire d'architecture Art déco
  • Le bâtiment dit "de l'horloge", à Joinville-le-Pont, dont la façade est représentative de l’urbanisme des bords de la Marne
  • Le Chalet des canotiers, à Joinville-le-Pont, construit en 1882, pied-à-terre pour les Parisiens pratiquant le canotage sur les bords de Marne
  • L'Axe Majeur Cergy-Pontoise, composition paysagère, parcours artistique en douze stations et espace public de Cergy à Neuville-sur-Oise

Des bâtiments qui participent à la qualité du paysage francilien

Cette mesure, votée en juillet 2017, est un axe fort de la politique régionale en faveur du patrimoine : le label permet de restaurer et de valoriser les sites non classés et non inscrits aux Monuments historiques, dont les propriétaires en ont fait la demande en fonction de la qualité de l’architecture et/ou de leur intérêt au regard de l’histoire de l’Île-de-France. Il participe ainsi au développement de l’attractivité touristique de la région en révelant un patrimoine méconnu, et en permettant à moyen terme la mise en place des parcours axés sur des thématiques fondatrices de l’histoire régionale. Les 87 sites labellisés sont représentatifs de la diversité des patrimoines franciliens tout en esquissant de grandes thématiques structurantes : patrimoine rural, industriel, architecture du XXe siècle, cité-jardin, maison d’artiste ou villégiature, etc.

Patrimoine d'intérêt régional
L’obtention du label permettra notamment aux propriétaires d'accéder à deux dispositifs régionaux :
• une aide en investissement pour la restauration du patrimoine non protégé,
• une aide en fonctionnement pour sa valorisation.
Pour le patrimoine relevant de ce label, le taux d'intervention en investissement sera de 30% maximum, plafonné à 500.000€ par tranche de travaux.
Présentation des 105 sites labellisés : PDF iconconsulter les fiches

Photo : Guyancourt, parc central, Marta Pan, La Perspective, 1985-1992 (Christian Lauté  Photothèque SQY)

Cartographie des 105 sites labellisés depuis juillet 2018

➣ Consulter le dossier de presse